Soins Conservateurs

Soins Conservateurs


L'urgence dentaire peut correspondre à différentes situations : douleur dentaire, abcès / infection, hémorragie post-opératoire, traumatisme, ou problématiques liées à des prothèses (descellement de couronne, prothèse amovible cassée).


J'ai mal à une dent, dois-je attendre avant de consulter ?

Surtout pas ! La douleur est un signe annonciateur d'un problème déjà installé. La douleur, même faible, va être supportable et être soulagée par la prise d'antagliques.

Quelques jours plus tard, la douleur sera installée, ne cèdera plus aux médicaments et deviendra insupportable.

En cas de saignements à la suite d'une extraction dentaire, que dois-je faire ?

La première chose à faire est de contacter au plus vite son dentiste pour l'informer de cette complication.
Chez un patient en bonne santé, le fait de cracher peut empêcher l'arrêt du saignement. La première chose à faire est de prendre une compresse stérile, de la plier en deux, de la placer sur le site d'extraction et d'appuyer très fort dessus, pendant 30 minutes (en serrant les dents par exemple). 30 minutes plus tard, jeter la compresse et ne pas cracher, fumer, ou aspirer.

Si vous souffrez de problèmes de sang (de coagulation ou de plaquettes par exemple), que la procédure précédente ne fonctionne pas, et/ou que vous êtes dans l'impossibilité de voir votre praticien (nuit, week-end), rendez-vous aux urgences les plus proches.

Qu'est-ce qu'un abcès dentaire ?

Un abcès dentaire désigne couramment une infection d'origine dentaire. On observe parfois un écoulement de pus ou un gonflement en regard de la dent concernée. Parfois, l'abcès provient du tissu de soutien de la dent et non de la dent en elle-même. On parle alors d'un abcès parodontal. Il est impératif de consulter un chirurgien-dentiste pour poser un diagnostic et mettre en oeuvre le traitement qui permettra de résoudre ce problème.

J'ai mal à mes dents de sagesse, qui sont en cours d'éruption. Que dois-je faire ?

Les dents de sagesse font généralement leur éruption entre 18 et 25 ans chez le jeune adulte. Dans certains cas, l'éruption est impossible (orientation de la dent, espace disponible), et la dent de sagesse n'est pas conservable : il faut l'extraire.

L'extraction des dents de sagesse est un acte courant et réalisée sous anesthésie locale (analgésie). Il convient de consulter son chirurgien-dentiste le plus tôt possible, afin d'éviter les complications inflammatoires ou infectieuses qui peuvent survenir. N'attendez-pas le dernier moment !

L'automédication est-elle efficace ?

L'automédication peut régler la conséquence, elle ne soignera pas la cause.

Certains médicaments ne sont pas indiqués à des pathologies douloureuses ou sont mal pris par les patients (surdosage) : par exemple, un antalgique n'aura aucun effet sur une infection.

La consultation chez un professionnel de santé permettra de poser un diagnostic sur lequel reposera une prescription adaptée de médicament. Un geste technique peut également résoudre le problème, temporairement ou définitivement.