Implant dentaire

Implantologie


L’implantologie dentaire permet de remplacer une ou plusieurs dents de façon durable. Le traitement implantaire constitue une alternative à la prothèse amovible, par l'ancrage de la prothèse à une racine artificielle


Présentation de l'implant dentaire

L'implant dentaire est une racine artificielle en titane, un matériau compatible avec l'organisme. Par son intégration à l'os, il sert à remplacer la racine d’une dent abîmée ou manquante et est utilisé comme point d’ancrage à une future prothèse dentaire (on parle de prothèse implantaire).

La thérapie implantaire constitue une solution à la fois esthétique et fiable dans le temps.

Déroulement du traitement implantaire

La première étape du traitement implantaire consiste à vérifier si il est possible de poser des implants chez le patient (absence de contres-indications), et dans la zone édentée (absence de risques de complications).

Une radiographie tridimensionnelle (scanner 3D ou cliché Cone Beam) est réalisée en vue de définir la position du futur implant, en fonction de la prothèse implantaire.

La phase chirurgicale consiste en la mise en place d'un implant (30 minutes).

La cicatrisation dure entre 4 et 6 mois (c'est l'étape d'ostéointégration).

La phase prothétique consistera en la réalisation de la prothèse implantaire. Cette phase dure quelques semaines.


Questions-Réponses

Est-ce vrai qu'on peut faire un "rejet de greffe" avec les implants dentaires ?

La mise en place d'un implant dentaire ne constitue pas une greffe à proprement parler. De plus, le chirurgien-dentiste utilise des implants en titane, un matériau biocompatible qui est étudié depuis plus de 60 ans.

Le processus d'intégration de l'implant à l'os s'appelle l'ostéo-intégration. Parfois, l'ostéointégration ne se fait pas et l'implant doit être déposé : un nouvel implant est alors mis en place.

Est-ce que ça fait mal ?

La mise en place de l'implant se fait sous anesthésie locale. C'est une procédure qui est moins sensible que d'extraire une dent par exemple.

Combien de temps durent les implants dentaires

Chez les patients ayant une bonne hygiène bucco-dentaire et un suivi régulier chez le chirurgien-dentiste, la longévité des implants dentaires est la même que celle des dents naturelles.

Est-ce qu'il faut avoir beaucoup d'os pour poser un implant ?

Seul un scanner dentaire 3D permet avec précision de déterminer s’il y a assez d’os ou non.
Dans l’éventualité où il n’y aurait pas assez d’os, il existe des solutions alternatives, comme combler le volume osseux manquant avec un substitut, soit utiliser des implants courts.

Même dans le cas de faible hauteur d’os résiduelle, l’utilisation de la chirurgie guidée pratiquée au sein du cabinet, permet de traiter des cas jusqu’alors considérés comme impossible à réaliser.